Le projet ANR 2019-2023 StilDeTox

Projet StilDeTox

Le projet ANR 2019-2023 StilDeTox

Les stilbénoïdes : des composés naturels possédant une bioactivité prometteuse à exploiter dans la définition de stratégies respectueuses pour l'environnement visant à diminuer la contamination du blé et de la vigne par les champignons toxinogènes et par leurs mycotoxines associées

StilDeTox est un PRCE financé par l'ANR

Résumé de StilDeTox

Les champignons phytopathogènes sont parmi les principaux agents responsables des maladies des grandes cultures. Outre les pertes directes liées à la réduction du rendement, certains champignons produisent des mycotoxines nocives pour l'homme et les animaux. En Europe, les cultures céréalières et la vigne sont parmi les plus concernées. Fusarium graminearum, producteur de la mycotoxine déoxynivalénol et Aspergillus carbonarius, producteur de l'ochratoxine A sont les plus fréquents sur les cultures de céréales et de raisin respectivement.

Bien que de bonnes pratiques culturales ont été proposées pour minimiser la contamination du blé par le déoxynivalénol et des baies de raisin par l'ochratoxine, elles demeurent insuffisantes pour garantir la conformité des récoltes à la réglementation Européenne. Combinée au travail du sol, à la rotation des cultures et au choix des cultivars pour le blé, l’utilisation de fongicides est un facteur clé des stratégies de gestion intégrée visant à contrôler la contamination en mycotoxines. Cependant, l’utilisation de fongicides engendre des problématiques croissantes quant à leur impact sur la santé et l’environnement. La réglementation en matière d’utilisation de fongicides, de plus en plus restrictive au niveau européen, ainsi que les plans Ecophyto successifs visant à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires en France, sont à l’origine d’un intérêt croissant pour la recherche de biosolutions contre les pathogènes et leur production de mycotoxines. Parmi ces stratégies, le développement de produits issus de substances naturelles contribuera à réduire l'utilisation de fongicides chimiques. Dans ce contexte, l'objectif de StilDeTox est de caractériser des extraits de stilbénoïdes (STE) issus des coproduits de l’industrie viticole, afin de les utiliser dans des stratégies de contrôle pathogène/mycotoxine. Le projet est organisé en trois tâches et comporte une approche intégrée, depuis la production, la sélection des STE (tâche 1) à l’élucidation des mécanismes d’action (tâche 2) et jusqu’à l’évaluation de l’efficacité in planta des solutions formulées et l’optimisation du processus de production à échelle pilote (tâche 3). Le projet sera guidé par des préoccupations environnementales: recherche de solutions de remplacement aux fongicides chimiques, procédures d’extraction sans solvants, valorisation des coproduits de la vigne.

Pour atteindre ces objectifs, StilDeTox associe trois partenaires académiques et un partenaire privé sélectionnés pour leurs compétences complémentaires : INRA, UR 1264 MycSA, dont les recherches portent sur la compréhension de la régulation de la biosynthèse des toxines par les champignons pathogènes sur les céréales - UR Oenology EA 4577, USC 1366 INRA, MIB, dont les recherches s’intéressent à la purification, la caractérisation et l’évaluation des activités biologiques des composés phénoliques de vigne/vin - INRA, UMR 1065 SAVE, spécialisé dans le développement d’une protection intégrée et durable de la vigne - BioLaffort, une société positionnée dans le secteur de la protection des plantes.

La première innovation de StilDeTox réside dans son défi majeur : l’utilisation des déchets de l’industrie viticole pour lutter contre de véritables problèmes économiques et de santé publique. StilDeTox développera des méthodologies innovantes en partant de la valorisation des coproduits de la vigne en utilisant des technologies écologiques pour terminer par la proposition de formulations de biofongicides. La deuxième innovation réside dans l'approche multidisciplinaire et transdisciplinaire qui sera mise en œuvre. Cette approche est permise par les compétences fondamentales qui seront utilisées pour les études mécanistiques et l’expertise appliquée qui permettra de développer des formulations actives et d’optimiser la méthode de production de STE à échelle pilote.

Partenaires

INRA, UR 1264 MycSA, coordinateur  -(/) (@InraMycsA)

Université Bordeaux, EA 4577 Oenology, (USC 1366 INRA), (https://oenoresearch.u-bordeaux.fr/) membre de l'ISVV (http://www.isvv.u-bordeaux.fr) (@isvv_bordeaux)

INRA, UMR 1065 SAVE, (https://www6.bordeaux-aquitaine.inra.fr/sante-agroecologie-vignoble) (@inra_save) membre ISVV 

BioLaffort (https://laffort.com/recherche-innovation/) (@Laffort_France)

 

Date de création : 17 novembre 2023 | Rédaction : Communication MycSA